Messagerie - ENT - Les pourriels

Qu'est-ce qu'un pourriel ?

  1. Qu'est-ce qu'un pourriel ?
  2. Quelques types de risques associés au pourriel
  3. Comment s'en préserver ?
  4. Comment diminuer les nuisances ?
  5. Que faire lorsqu'on en reçoit ?
  6. Tutoriel vidéo sous Thunderbird
  7. Comment joindre l'original d'un mail suspect sous Webmail

Qu'est-ce qu'un pourriel ?

Un pourriel est un courriel non sollicité par son destinataire et source d’une gène manifeste. L’adresse de courriel du destinataire a été préalablement récoltée sur un serveur internet ou ailleurs.
Le destinataire peut aussi s’être abonné volontairement à une lettre d’information, puis à la longue la trouver envahissante.
Les nuisances pour le particulier sont surtout :

  •     l’encombrement des boîtes aux lettres électroniques ;
  •     l’attente inutile pendant leur téléchargement ;
  •     le temps consacré à les éliminer ;
  •     parfois un contenu inapproprié (haine raciale, image pornographique ou violente...) ;
  •     les risques de courriels malveillants, piégés avec ou sans pièce jointe ;
  •     les risques de filoutage.

 

Quelques types de risques associés au pourriel

Les pourriels peuvent être de simples publicités, mais aussi :

  •     des messages émis par des virus et les propageant ;
  •     des incitations à visiter des sites frauduleux qui capturent des informations confidentielles (filoutage ou phishing) ;
  •     des escroqueries promettant la fortune après versement d’une somme d’argent par la victime (manipulations boursières, scam) ;
  •     des messages de rumeur ou de désinformation (canular ou hoax).

 

Comment s'en préserver ?

Heureusement, les serveurs de messagerie de l'université appliquent pour vous un filtrage en amont de ce que vous constatez. Il y a tant de pourriel sur internet qu'en 2014, plus de 95% des tentatives de remise de message concernent du pourriel. Ces messages ne sont pas remis dans votre boite aux lettres. Ce filtrage est imparfait, un très faible taux de messages légitimes sont bloqués, un taux plus important de pourriels ne sont pas détectés.

D'une façon générale, pour éviter de recevoir des pourriels, gardez vos adresses électroniques aussi confidentielles que possible. Soyez prudent avant de faire figurer vos adresses de messageries sur des documents qui sont mis en ligne sur internet.

Quelques principes :

  •     créez plusieurs adresses de messagerie différentes ;
  •     utilisez des adresses différentes selon vos groupes de relations (famille, amis, clients/fournisseurs...) ;
  •     sacrifiez (une ou) des adresses électroniques : elles sont utilisées quand des sites internet peu ou pas connus demandent une adresse électronique ;
  •     désabonnez-vous par le site internet dédié aux lettres d’information qui ne sont plus intéressantes ;
  •     ne répondez jamais à un pourriel ;
  •     ne publiez pas vos adresses électroniques sur des sites internet, des forums, des blogs... ;
  •     quand la boîte de l’adresse sacrifiée est trop polluée, fermez la et ouvrez-en une autre.

 

Comment diminuer les nuisances ?

Malgré ces résolutions, des pourriels vous parviennent, principalement sur la boîte sacrifiée, mais aussi sur les autres.
Pour faciliter le travail d’éliminations de ces courriers inopportuns :

  •     utilisez le filtre anti-pourriel du fournisseur d’accès :
  •     paramétrez le pour qu’il mette les supposés pourriels dans un dossier "pourriels" ou "indésirables";
  •      vérifiez dans ce dossier qu’aucun message légitime n’y est (le filtre est faillible) ;
  •     récupérez les messages légitimes et détruisez les autres sans les ouvrir ;
  •     n'affichez pas les images automatiquement.

 

Que faire lorsqu'on en reçoit ?

Les filtres ne sont jamais parfaits. Des pourriels traversent les mailles du filet. Par prudence n'ouvrez pas les messages inattendus : expéditeur inconnu, objet trop vague, etc..., déclarez-le indésirable à l'aide du bouton approprié de votre logiciel de messagerie et supprimez-le.

En tout état de cause ne communiquez JAMAIS vos identifiants personnels (nom de connexion, mot de passe) à qui que ce soit.

Parfois, il vous est demandé d'adresser à la DSI al version intégrale d'un SPAM s'il est jugé dangereux. A cet effet, enregistrer le message avec ses entêtes qui contiennent des éléments techniques importants. Procédez comme suit :

Tutoriel vidéo sous Thunderbird

Comment joindre l'original d'un mail suspect sous Webmail

Messagerie - ENT - email suspect

Vous recevez un mail que vous jugez suspect
 

Messagerie - ENT - email suspect - Montrer l'original

Effectuer un clic droit sur le mail puis cliquez sur Montrer l'original
 

Messagerie - ENT - email suspect - Tout sélectionner

Faites un clic droit sur la zone de texte
Cliquez sur Tout séléctionner

 

Messagerie - ENT - email suspect - copie

Effectuez un clic droit sur la zone de texte
Cliquez sur Copier

Collez ce texte dans le bloc note de Windows
Enregistrez le fichier sur votre bureau puis l'ajouter dans le ticket d'assistance.

Mise à jour : 09/17/2019 - 08:57