KeePass pour gérer des mots de passe personnels

KeePass vous permet de gérer en toute sécurité des mots de passe complexes, d'en disposer en toute occasion, sur tout type d'équipement.

  1. Disponibilité
  2. Initialiser un coffre
  3. Sauvegarder votre travail

Disponibilité

KeePass

KeePass

Le produit KeePass est disponible dans le centre logiciel sur tous les postes windows gérés par la DSI. Dans tous les cas, seuls les versions 2 de KeePass sont supportées, elles gèrent un format de fichier qui n'est pas compatible avec celui des versions  1 de KeePass. Le même produit étant utilisé pour plusieurs coffres peut donc servir pour un coffre personnel mais aussi pour un coffre partagé au sein d'une équipe et une version 1 pourrait corrompre un coffre au format de la version 2.

KeePass est disponible sur le site http://keepass.info/download.html. Ce logiciel est conçu pour Windows, mais il est disponible pour Linux et peut être installé avec la procédure normale, par exemple depuis Synaptic sous Ubuntu.Le clone ”Keepassx” est un portage qui doit permettre une moindre dépendance aux spécificités de Windows. La dernière version alpha http://www.keepassx.org/?source=navbar serait compatible avec la version 2 de KeePass. Elle tourne sur MacOS mais n'a pas été validée pour notre service. KeePassX dans la version 0.4 n'est pas compatible avec notre service (pas d'accès aux coffres à travers webdav)

Initialiser un coffre

Pour se faire, lancer le logiciel puis cliquer sur l'icône icone de création d'une nouvelle base pour créer une base de mots de passe.

Il vous est demandé de saisir le nom du fichier et son emplacement. Le fichier peut être stocké de façon sécurisé sur votre homedir (H:) mais vous n'y accéderez pas en dehors du réseau de l'université. Il peut être stocké sur un support de stockage insitionnel, pourvu que les fichiers qui y sont déposés soient sauvegardés et soumis à un contrôle d'accès (dans le cas des bases de mots de passe partagés par une équipe, l'usage de l'espace webdav dédié et géré par la DSI  est requis, voir keepass pour gérer des mots de passe partagés ).

 

La fenêtre suivante apparait :

clé principale

Attention, le mot de passe principal que vous allez choisir sera le code qui vous permettra d'ouvrir votre fichier et de retrouver tous vos mots de passe. Vous serez le seul à le connaître et, si vous l'oubliez, il ne sera plus possible d'accéder à votre base de donnée.

Lors de la saisie, une barre de progression va juger de la qualité de votre clé.

Il est impératif de ne pas utiliser des clés comme "toto", "123456" ni d'utiliser votre mot de passe sésame. L'options "Fichiers clé/fournisseur" est peu pratique si vous êtes mobile.

La fenêtre suivante apparait :

fenêtre options

Les paramêtres par défaut sont satisfaisants..

Le clic sur OK termine la création de votre coffre fort.

Des groupes sont crées par défaut.

Dans le bandeau de gauche, vous pouvez, par un clic avec le bouton droit de la souris, obtenir le menu contextuel vous permettant d'effectuer plusieurs opérations.

En sélectionnant un groupe et en cliquant avec le bouton droit de la souris sur la partie droite de la fenêtre, on obtient le menu contextuel suivant

Pour modifier une entrée existante, il faut aussi cliquer avec le bouton droit de la souris pour obtenir le menu contextuel de l'entrée.

Sauvegarder votre travail

Avant de quitter cet éditeur, pensez à sauvegarder votre travail, comme vous le feriez avec un autre éditeur ("Fichier" > "Enregistrer").

Mise à jour : 08/27/2019 - 10:13